Gouvernement français

Nom du pays:
Forme longue conventionnelle.: République Française
Forme courte conventionnelle.: France
Type de gouvernement:
République
Capitale:
Nom: Paris
Coordonnées géographiques: 48 52 N, 2 20 E
Décalage horaire: UTC+1
Heure d’été: +1hr, Commence le dernier dimanche de Mars; Se termine le dernier dimanche d’Octobre
Note: Ne s’applique que pour la France métropolitaine, mais pas pour les départements, collectivités ou territoires d’outre mer
Découpage administratif:
Carte des régions Française

Carte des régions en France métropolitaine et DOM-TOM

27 regions: Alsace, Aquitaine, Auvergne, Basse-Normandie, Bourgogne, Bretagne, Centre, Champagne-Ardenne, Corse, Franche-Comte, Guadeloupe, Guyane, Haute-Normandie, Ile-de-France, Languedoc-Roussillon, Limousin, Lorraine, Martinique, Mayotte, Midi-Pyrenees, Nord-Pas-de-Calais, Pays de la Loire, Picardie, Poitou-Charentes, Provence-Alpes-Cote d’Azur, Reunion, Rhone-Alpes

Note: La France est divisée en 22 régions métropolitaines (incluant la « collectivité territoriale » de la Corse) et 5 régions d’outre-mer (Guyane Française, Guadeloupe, Martinique, Mayotte, et la Réunion) et est subdivisée en 96 départements métropolitains et 5 département d’outre-mer (qui sont les mêmes que les régions d’outre-mer)

Zones dépendantes:
L’île de Clipperton, Polynésie française, Terres australes et antarctiques, Nouvelle Calédonie, Saint Barthélemy, Saint Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis et Futuna
Remarque: les Etats-Unis ne reconnaissent pas la dépendance Française de l’Antarctique, Nouvelle-Calédonie a été considéré comme un « sui generis » collectivité de la France depuis 1998, un statut unique qui se situe entre celui d’un pays indépendant et un département français d’outre-mer
Indépendence:
Date non officielle de l’indépendance: 486 (tribus franques unifiées sous la royauté mérovingienne), 10 Août 843 (Francie occidentale établie à partir de la division de l’empire carolingien), 14 Juillet 1789 (renversement la monarchie française), 22 Septembre 1792 (Première République française fondée); 4 Octobre 1958 (cinquième République française établie)
Fête nationale:
Fête de la Fédération, 14 Juillet (1790);
Note : bien souvent à tort comme le jour de la prise de la Bastille, la fête commémore en fait la fête tenue le premier anniversaire de la prise de la Bastille (le 14 Juillet 1789) et l’établissement d’une monarchie constitutionnelle.
Constitution:
Adopté par référendum le 28 Septembre 1958, effective le 4 Octobre 1958, amendé à de nombreuses reprises
Note: Amendé en 1962 concernant les élections présidentielles; modifiée en 1992 pour se conformer aux dispositions du traité de Maastricht, traité d’Amsterdam de 1997, 2003 Traité de Nice, modifiée en 1993 afin de resserrer les lois d’immigration, modifiée en 2000 pour modifier le mandat de sept ans présidentiel à un mandat de cinq ans; modifiée en 2005 pour rendre le traité constitutionnel de l’UE compatible avec la Constitution de la France et de s’assurer que la décision de ratifier les traités d’adhésion de l’UE serait prise par référendum
Système juridique:
droit civil; contrôle des actes administratifs, mais pas législatif
La participation a des organisations internationalede de droit: n’a pas présenté de déclaration de compétence de la CIJ (Cours International de Justice); accepte la juridiction de l’ICC (Cour pénale internationale)
Suffrage:
agé d’au moins 18 ans;
Suffrage universel
Executif:
Chef de l’Etat: le Président François HOLLANDE (depuis le 15 mai 2012)
Chef du gouvernement: Premier ministre Jean-Marc Ayrault (depuis le 16 mai 2012)
Cabinet: Conseil des Ministres fixé par le président sur la proposition du Premier ministre
Élections: Président élu par le vote populaire pour un mandat de cinq ans (éligible pour un second mandat); dernières élections le 22 Avril et le 6 mai 2012 (prochaine date: au printemps 2017); premier ministre désigné par le président
Résultats des élections: François HOLLANDE élu;
premier tour: Pourcentage des votes – François HOLLANDE 28,6%, 27,2% Nicolas SARKOZY, Marine LE PEN 17,9%, Lean-Luc Mélenchon 11,1%, François Bayrou, 9,1%, autres 6,1%
deuxième tour: HOLLANDE 51,6%, 48,4% SARKOZY
Législatif:

Parlement bicaméral ou Parlement se compose du Sénat (348 sièges; 328 pour la France métropolitaine et les départements d’outre-mer, 2 pour la Nouvelle-Calédonie, 2 pour la Polynésie française, 1 pour Saint-Pierre et Miquelon, 1 pour Saint-Barthélemy, 1 à Saint-Martin, 1 pour Wallis et Futuna, et 12 pour les ressortissants français à l’étranger, les membres élus au suffrage indirect par un collège électoral pour un mandat de six ans, un tiers élu tous les trois ans), et l’Assemblée nationale (577 sièges; 555 pour France métropolitaine, 15 pour les départements d’outre-mer, 7 pour les dépendances d’outre-mer, des membres élus par le vote populaire sous un système majoritaire uninominal à un mandat de cinq ans)
élections: Sénat – dernière date le 25 Septembre 2011 (prochaine date en Septembre 2014); Assemblée nationale – la dernière élection s’est tenue le 10 et 17 Juin 2007 (prochaine date en Juin 2012)
Résultats des élections: Sénat – pourcentage des votes par parti – NA; sièges par parti – PS / Verts 140, l’UMP 132, UDF 31, PCF / MRC 21, PRG 17, à 7; Assemblée nationale – pourcentage des votes par parti – l’UMP 46,4 %, PS 42,2%, divers partis de gauche 2,5%, le PCF 2,3%, Caroline du Nord 2,1%, 1,6% PRG, divers partis de droite de 1,2%, les Verts 0,4%, autres 1,2%; sièges par parti – UMP 313, PS 186 , NC 22, divers partis de gauche d’aile 15, PCF 16, divers partis de droite 9, PRG 7, les Verts 3, autres 6

Pouvoir judiciaire:
la Cour de cassation (les juges sont nommés par le président parmi les candidatures du Conseil supérieur de la magistrature); Conseil constitutionnel ou Conseil constitutionnel (trois membres nommés par le président, trois nommés par le président de l’Assemblée nationale, et trois nommés par le président du Sénat); Conseil d’Etat ou Conseil d’Etat
Les partis politiques et leurs dirigeants:

Liste des différents partis politiques français :

  • Union pour un Mouvement Populaire ou UMP [Jean-François Coppé, élu le 19/11/2012 par les membres du parti UMP face à François Fillon];
  • Parti socialiste ou PS [Harlem Désir];
  • Union centriste UDF ou [Nicolas ABOUT];
  • Mouvement démocrate ou MoDem [François Bayrou] (anciennement Union pour la démocratie française ou UDF);
  • Parti communiste français ou PCF [Pierre LAURENT];
  • Verts [Cécile Duflot];
  • Parti de Gauche ou PG [Jean-Luc Mélenchon];
  • Parti radical de gauche ou PRG [Jean-Michel Baylet] (anciennement Parti radical socialiste ou PRS et le Mouvement de la gauche radicale ou MRG),
  • Mouvement pour la France ou MPF [Philippe de Villiers];
  • front national ou FN [Marine LE PEN ];
  • anticapitaliste Nouveau Parti ou NPA [Myriam MARTIN et Christine POUPIN];
  • Nouveau Centre ou NC [Hervé MORIN];
  • Parti radical [Jean-Louis BORLOO];
  • Rassemblement pour la France ou le FPR [Charles PASQUA];
  • républicain et Mouvement citoyen ou MRC [Jean-Luc LAURENT];
  • République-Unie ou RS [Dominique de Villepin];
  • lutte des travailleurs ou LO [Nathalie ARTHAUD]
Groupes de pression politiques et dirigeants:
Confédération française Démocratique du Travail ou la CFDT, syndicat de gauche, avec environ 803 000 membres,
Confédération française de l’encadrement – Confédération générale des cadres ou la CFE-CGC, indépendante des cols blancs union avec 196 000 membres, Confédération Française des Travailleurs Chrétiens de la CFTC , syndicat indépendant fondé par les travailleurs catholiques qui revendique 132 000 membres,
Confédération Générale du Travail ou la CGT, syndicat historiquement communiste, avec environ 700 000 membres,
Confédération Générale du Travail – force ouvrière ou FO, syndicat indépendant avec environ 300 000 membres,
Mouvement des entreprises de France ou du MEDEF, syndicat d’employeurs avec 750 000 entreprises membres (réclamé)
Guyane française: les écologistes, les groupes de pression aurifères; groupes de pression de chasse
Guadeloupe: Mouvement chrétien de libération de la Guadeloupe ou KLPG; Fédération générale des travailleurs de Guadeloupe ou de la CGT-G, l’Union générale des travailleurs de Guadeloupe ou UGTG; Mouvement pour l’indépendance Guadeloupe ou MPGI; Le Mouvement du renouveau socialiste
Martinique: des Caraïbes révolutionnaire Alliance ou de l’ARC; Union centrale des travailleurs de la Martinique ou MSTC; Cercle Frantz Fanon, Ligue des ouvriers et des paysans; Groupe d’action prolétarienne ou GAP
La Réunion: NA
Participation à des organisations internationales:

BAD (membre non régionaux), la BAD (membre non régionaux), Conseil de l’Arctique (observateur), Groupe de l’Australie, la BDEAC, la BRI, la CEMN (observateur), CEB (observateur), CE, CERN, EAPC, BERD, BCE, BEI, l’UEM, l’ESA , l’Union européenne, la FAO, le GAFI, FZ, G-20, G-5, G-7, G-8, G-10, de la BID, de l’AIEA, BIRD, OACI, CCI, ICRM, l’IDA, l’AIE, le FIDA, la SFI, FISCR , l’IGAD (partenaires), l’OHI, de l’OIT, le FMI, l’OMI, IMSO, INOC, Interpol, la COI, l’OIM, l’Union interparlementaire, l’ISO, l’ITSO, l’UIT, la CSI, la MIGA, la MINURSO, la MINUSTAH, la MONUSCO, l’OTAN, l’AEN, NSG, OEA (observateur), l’OCDE, l’OIF, l’OIAC, l’OSCE, le Club de Paris, PCA, PIF (partenaire), la convention de Schengen, SELEC (observateur), la CPS, l’ONU, le Conseil de sécurité de l’ONU, la CNUCED, l’UNESCO, le HCR, l’ONUDI, la FINUL, l’Union latine, l’UNITAR, la MINUL, ONUCI, l’UNRWA, CSNU (permanent), l’ONUST, l’OMT, l’UPU, l’OMD, FSM, OMS, OMPI, OMM, OMC, ZC

Description du drapeau:

3 bandes verticales égales de couleur bleue (côté mât), blanc et rouge; connu sous le nom « Le drapeau tricolore », l’origine du drapeau remonte à 1790 et la Révolution française quand la « couleur ancien français » de blanc a été combiné avec les couleurs bleu et rouge de la milice parisienne, le drapeau officiel pour toutes les régions françaises dépendantes
Remarque: la conception et/ou de couleurs sont similaires à un certain nombre d’autres indicateurs, y compris ceux de la Belgique, Tchad, Côte d’Ivoire, Irlande, Italie, Luxembourg et Pays-Bas

Symbole national:
Coq gaulois
Hymne national:
Nom: « La Marseillaise » (Le son de Marseille)
paroles / musique: Claude-Joseph Rouget de Lisle
Remarque: adoptée 1795, restaurée 1870, à l’origine connu comme « Chant de Guerre pour L’Armée du Rhin », la garde nationale de Marseille a chanté la célèbre chanson en marchant vers Paris en 1792 pendant la Révolution française